in

Assassinat de Jamal Khashoggi : Des preuves suffisantes existent pour enquêter sur le prince saoudien


 ASSASSINAT  Des preuves suffisantes existent pour ouvrir une enquête sur la responsabilité de hauts responsables saoudiens, y compris le prince héritier Mohammed ben Salmane, dans l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi, a déclaré mercredi une experte des droits de l’Homme de l’ONU.

Après avoir elle-même enquêté pendant six mois sur la mort du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, la rapporteure spéciale de l’ONU sur les exécutions extrajudiciaires, Agnès Callamard, a indiqué dans un rapport avoir “déterminé qu’il existe des éléments de preuve crédibles, justifiant une enquête supplémentaire sur la responsabilité individuelle des hauts responsables saoudiens, y compris celle du prince héritier”.

Enquête internationale

La rapporteure spéciale de l’ONU Agnès Callamard

Le secrétaire général de l’ONU devrait mettre sur pied une enquête pénale internationale sur la mort du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, a estimé mercredi Agnès Callamard, qui tient l’Arabie saoudite pour responsable de son “exécution”. Dans un rapport, Agnès Callamard, affirmant que la mort du journaliste constitue une “exécution extrajudiciaire”, a souligné que le chef des Nations unies, Antonio Guterres, “devrait lui-même être en mesure d’ouvrir une enquête pénale internationale de suivi sans qu’un État n’ait à intervenir”.


SOYEZ LE PREMIER INFORMÉ - REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOKTWITTER

Vous pouvez nous soutenir en faisant un don. 

 FAITES UN DON !


Lies Breaker

Créé en France en 2014, Lies Breaker est un média de nouvelle génération, indépendant et déjà suivi dans plus de 46 pays.

Le hacker sioniste Grégory Chelli, alias Ulcan, sera jugé aux assises

Son dernier recours rejeté : Nicolas Sarkozy sera jugé pour corruption