in

Attentat contre deux mosquées en Nouvelle-Zélande : ce que l’on sait de Brenton Tarrant le terroriste d’extrême droite

L’attentat de Christchurch, dans le sud de la Nouvelle-Zélande, s’est produit dans deux mosquées de la ville. Les terroristes ont ciblé des musulmans lors de la prière du vendredi. Des hommes, des femmes et de nombreux enfants font partie des victimes. 

Au moins 49 fidèles musulmans ont été tués et 48 blessés dans un état critique.

Plusieurs personnes ont été interpellées, l’une d’entre elles a été inculpée pour meurtres. Les autorités ont annoncé qu’un tireur impliqué était un Australien, un “terroriste extrémiste de droite, violent”. Son nom : Brenton Tarrant

CE QUE L’ON SAIT SUR LE TERRORISTE BRETON TARRANT

Brenton Tarrant, un Australien de 28 ans, est l’auteur de l’attentat contre les deux mosquées de Christchurch en Nouvelle-Zélande, survenu pendant la prière du vendredi.

L’homme est connu dans son pays, selon le Premier ministre australien, comme étant “un terroriste extrémiste de droite et violent”.

Brenton Tarrant, dit qu’il s’est inspiré par le terroriste norvégien d’extrême droite Anders Behring Breivik, qui a perpétré et revendiqué les attentats d’Oslo et d’Utøya qui ont fait un total de 77 morts et 151 blessés le 22 juillet 2011.

Sur les images insoutenables (que Lies Breaker a choisi de pas publier), on peut voir l’assaillant tirer à bout portant à l’arme automatique sur plusieurs fidèles musulmans de la mosquée. Cette vidéo, qui dure une quinzaine de minutes a été filmé par Brenton Tarrant le terroriste d’extrême droite et diffusé en direct sur Facebook.

Avant de passer à l’acte, il avait également mis en ligne un manifeste sur le “grand remplacement”, une théorie islamophobe et conspirationniste connue dans les milieux extrémistes.

Dans le manifeste, le terroriste dit qu’il est né en Australie dans une famille aux revenus modestes. Il déclare que les moments clé de sa radicalisation furent la défaite de la dirigeante d’extrême droite Marine Le Pen à la présidentielle française de 2017 et une attaque au camion qui a fait cinq morts à Stockholm en avril 2017, dont une fillette de 11 ans.

Deux jours avant l’attaque terroriste dans les deux mosquées néo-zélandaises, le terroriste d’extrême droite Brenton Tarrant a publié un tweet dans lequel il estime que “la chancelière allemande Angela Merkel et le président turc Recep Tayip Erdogan doivent être tués”.


SOYEZ LE PREMIER INFORMÉ - REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOKTWITTER

Vous pouvez nous soutenir en faisant un don. 

 FAITES UN DON !

Lies Breaker

Créé en France en 2014, Lies Breaker est un média de nouvelle génération, indépendant et déjà suivi dans plus de 46 pays.

Attentats terroristes en Nouvelle-Zélande : Des dizaines de fidèles musulmans ont été tués à l’arme automatique

La France renforce la surveillance de ses lieux de culte [MàJ]