in

Attentats terroristes en Nouvelle-Zélande : Des dizaines de fidèles musulmans ont été tués à l’arme automatique


Au moins 49 fidèles musulmans ont été tués et 48 blessés à l’arme automatique lors d’attaques terroristes « coordonnées » contre deux mosquées de la ville néo-zélandaise de Christchurch durant la prière du vendredi. Parmi les victimes, des hommes, des femmes et de nombreux enfants.

La police, qui a parlé d’un nombre « significatif » de morts, a annoncé quatre arrestations, ajoutant avoir désamorcé des engins explosifs improvisés qui ont été placées sur des voitures stationnant dans la ville de Christchurch.

Parmi les quatre suspects arrêtés, il y a une femme et au moins un militant d’extrême-droite.

Le massacre dure une quinzaine de minutes

Lies Breaker a pu consulter la vidéo mais a choisi de ne pas la diffuser, les images sont d’une violence inouïe. Le massacre qui dure une quinzaine de minutes a été filmé par l’un des terroristes et diffusé en direct sur Facebook.

« Du sang partout »

Un témoin a expliqué qu’il avait entendu des coups de feu et vu quatre personnes gisant au sol, « avec du sang partout ». Un homme a dit avoir vu des enfants se faire abattre. « J’avais des corps partout sur moi ».

Un Palestinien présent dans l’un des lieux de culte a raconté qu’il avait vu un homme être abattu d’une balle dans la tête.

Un autre témoin a raconté qu’il était en train d’y prier quand il a entendu des tirs. En prenant la fuite, il a vu sa femme morte devant la mosquée.

En ce jour de prière pour les musulmans, la police demande aux fidèles d’éviter les mosquées « partout en Nouvelle-Zélande ».

Il s’agit de l’un des jours les plus sombres de l’histoire du pays

La Première ministre de Nouvelle-Zélande Jacinda Ardern a déclaré vendredi que son pays connaissait l’une des ses journées « les plus sombres ». « Clairement, ce qu’il s’est passé est un acte de violence extraordinaire et sans précédent », a-t-elle dit dans un discours à une nation meurtrie par des attaques terroristes meurtrières.

La Nouvelle-Zélande est réputée pour sa faible criminalité. Dans ce pays, « l’usage d’armes à feu pour commettre des crimes reste un événement rare », écrit ainsi le département d’État américain dans ses conseils aux voyageurs.

En 2017, six fidèles ont été tués dans une mosquée de Québec, au Canada, à l’occasion de la pire attaque islamophobe en Occident. L’auteur de la fusillade a été condamné à la prison à perpétuité.


SOYEZ LE PREMIER INFORMÉ - REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOKTWITTER

Vous pouvez nous soutenir en faisant un don. 

 FAITES UN DON !


Lies Breaker

Créé en France en 2014, Lies Breaker est un média de nouvelle génération, indépendant et déjà suivi dans plus de 46 pays.

Christophe Castaner : Quand le ministre de l’Intérieur passe une soirée arrosée

Attentat contre deux mosquées en Nouvelle-Zélande : ce que l’on sait de Brenton Tarrant le terroriste d’extrême droite