in

Les Saoudiens ont assassiné le journaliste Khashoggi grâce à une société israélienne de cybersurveillance

Dans une allocution vidéo prononcée mardi devant un groupe de journalistes israéliens et d’autres invités, Edward Snowden, le lanceur d’alerte et ex-employé de la NSA, a pointé du doigt la responsabilité d’Israël dans la mort du journaliste saoudien, Jamal Khashoggi.

Le lanceur d’alerte a en effet accusé la société israélienne NSO Groupe, spécialisée dans la cybersurveillance, d’avoir traqué le journaliste Jamal Khashoggi assassiné début octobre au consulat saoudien d’Istanbul en Turquie.

Illustration du journaliste Jamal Khashoggi

Edward Snowden a déclaré à l’auditoire qu’il y avait des raisons de croire que le logiciel Pegasus du groupe NSO aurait été utilisé pour suivre Jamal Khashoggi.

Selon l’ancien employé de la NSA, qui cite les travaux d’un groupe de recherche canadien, Citizen Lab, le journaliste Jamal Khashoggi aurait été suivi avant son assassinat.

Capture d’une caméra de vidéosurveillance : Jamal Khashoggi et sa fiancée Hatice Cengiz

« Comment cette opération a été fomentée, comment savaient-ils qu’il serait à cet endroit ? Certes ils savaient qu’il devait se rendre au consulat car il avait un rendez-vous (…) mais comment ont-ils pris connaissance de ses plans et ses intentions ? Comment ont-ils décidé qu’il valait le risque ?», s’interroge Edward Snowden.

« La réalité est qu’ils ont mis sur écoute un de ses amis et contact en utilisant un software développé par une compagnie israélienne », conclut ce dernier. 

M. Snowden a décrit le Groupe israélien NSO comme « la pire des pires sociétés de cybersurveillance » et a déclaré que « toute son activité est basée sur l’idée de développer des outils de piratage informatique ».


SOYEZ LE PREMIER INFORMÉ - REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOKTWITTER

Lies Breaker est un média gratuit et sans publicité.
Vous pouvez nous soutenir en faisant un don. 

 FAITES UN DON !

Lies Breaker

Créé en France en 2014, Lies Breaker est un média de nouvelle génération, indépendant et déjà suivi dans plus de 46 pays.

Macron et la mystérieuse poudre de perlimpinpin

Fichage ethnique au PSG : Un système “profondément raciste et discriminatoire”