in

Erdogan déclare que Mohamed Morsi a été tué


 URGENT  Le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré mercredi que l’ex-président Égyptien Mohamed Morsi avait été tué, pointant du doigt la responsabilité des autorités égyptiennes dans sa mort.

“Dans le tribunal, il s’était tordu sur le sol pendant vingt minutes. Les autorités n’ont rien fait pour lui venir en aide. Il a été tué et n’est pas mort de causes naturelles”, a dit M. Erdogan lors d’un meeting à Istanbul.

Le président Turc a ensuite affirmé qu’il “ferait tout” pour faire traduire les responsables égyptiens “devant les tribunaux internationaux”.

Pour rappel : En détention depuis 2013 dans les geôles de la dictature militaire égyptienne, l’ancien président égyptien Mohamed Morsi est mort lundi après s’être effondré lors d’une audience au tribunal. Il a été enterré rapidement et sous haute surveillance mardi au Caire.

L’ONU réclame une enquête

Pour faire toute la lumière sur le décès de l’ancien chef de l’État, le Bureau des droits de l’Homme des Nations unies (ONU) a immédiatement appelé à une “enquête rapide, impartiale, approfondie et transparente”. Rupert Colville, porte-parole du Haut commissaire de l’ONU aux droits de l’Homme, précisant que cette enquête devrait “examiner si les conditions de sa détention ont eu un impact sur sa mort”. Il a notamment mentionné, en guise de charge à l’égard des autorités égyptiennes, l’“isolement prolongé en cellule” auquel était astreint Mohamed Morsi.

Mohamed Morsi est un nom que l’Histoire n’oubliera pas !

 Le 17 juin 2012, Mohamed Morsi remporte l’élection présidentielle et devient le 1er président d’Égypte démocratiquement élu.

 Le 17 juin 2019, Mohamed Morsi tombe en martyr, après avoir passé 6 ans dans les geôles de la dictature militaire égyptienne.

À sa famille, à ses proches et au peuple égyptien frère, nous adressons nos sincères condoléances…

Paix à son âme❣️


SOYEZ LE PREMIER INFORMÉ - REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOKTWITTER

Vous pouvez nous soutenir en faisant un don. 

 FAITES UN DON !


Lies Breaker

Créé en France en 2014, Lies Breaker est un média de nouvelle génération, indépendant et déjà suivi dans plus de 46 pays.

Son dernier recours rejeté : Nicolas Sarkozy sera jugé pour corruption

L’Iran abat un drone espion américain