in

Génération identitaire, groupuscule dangereux [MàJ]


 04.04.2019 [MàJ] 

Selon le quotidien autrichien Der Standard, qui cite des sources proches des services de police allemands, le terroriste de Christchurch qui a causé la mort de 50 musulmans a effectué en 2017 au moins quatre dons “important” au groupuscule d’extrême droite français Génération identitaire.

De son côté, le gouvernement français a indiqué mercredi qu’il étudiait les moyens de dissoudre Génération identitaire, après l’occupation d’un bâtiment de la Caisse d’allocations familiales de Bobigny.


 28.03.2019 

Depuis quelques jours maintenant, des liens probables entre le terroriste australien qui a causé la mort de 50 musulmans en Nouvelle-Zélande et le groupuscule génération identitaire voient le jour.

En effet, quelques temps avant de passer à l’acte et de commettre son crime dans deux mosquées de Christchurch, le terroriste a fait un don de 1500 euros à la branche autrichienne de génération identitaire.

Martin Sellner 30 ans fondateur de génération identitaire en Autriche et Brendon Tarrant le principal terroriste de l’attentat des deux mosquées de Christchurch

Rappel des faits

Le mercredi 27 mars 2019, le chancelier autrichien Sébastian Kurz confirmait un lien probable entre le terroriste Brendon Tarrant et génération identitaire en Autriche. Malgré la forte présence de l’extrême droite en Autriche, le chancelier envisage de dissoudre ce mouvement dangereux ! Le lien a été établi entre Martin Sellner 30 ans fondateur de génération identitaire en Autriche et Brendon Tarrant. Le domicile de Martin Sellner a été perquisitionné et il reconnaît avoir reçu du terroriste australien la somme de 1500 euros.

Le groupuscule génération identitaire avait fait parlé de lui au printemps 2018 lors d’une opération au col de l’Echelle. Nous pouvions lire sur un hélicoptère alors présent sur place : "Defend Europe". Cette opération visait à empêcher les migrants d’entrer sur le territoire français. Martin Sellner était présent lors de cette opération.

Génération identitaire en France

Ce mouvement d’extrême droite existe aussi en France. C’est en décembre 2018 que des faits tout aussi inquiétants avaient vu le jour lorsqu’un journaliste avait infiltré les rangs de génération identitaire faisant un reportage en caméra cachée. Les propos des membres de ce groupuscule dangereux font froid dans le dos. L’un d’eux Rémi Falize déclarait clairement être prêt à « faire un carnage » contre une mosquée ou dans un marché fréquenté par des musulmans !

Le chancelier autrichien ayant pris connaissance du lien entre le terroriste australien et la branche de génération identitaire en Autriche a clairement fait savoir qu’il souhaitait dissoudre ce mouvement. Et en France, où en sommes nous ? #DissolutionGenerationIdentitaire

L’urgence de dissoudre ce mouvement d’extrême droite

C’est en Septembre 2012 que ce mouvement qui rassemble de jeunes femmes et hommes d’Europe voit le jour ! Mouvement politique d’extrême droite, ses membres réclament un référendum notamment sur la construction des mosquées et sur l’immigration.

Ce groupuscule d’extrême droite violent dans son idéologie, dans ses propos et façon de voir le monde doit sérieusement inquiéter les responsables politiques. Au vu des nouveaux éléments qui lient le terroriste australien qui a exécuté de sang froid 50 musulmans dans une mosquée et les membres de génération identitaire en Autriche, nul doute que ce mouvement est à surveiller de près. Un mouvement qui prône la violence, la haine, les actes terroristes, le rejet des autres est dangereux.

Captures d'écran du reportage "Génération haine" d'Al-Jazeera / © YouTube

Il est urgent qu’une enquête soit menée par les autorités françaises pour déterminée si la branche de génération identitaire en France a aussi un quelconque lien avec le terroriste australien. Quant on sait que ce dernier a fait un passage en France et que c’est après ce voyage qu’il décide de passer à l’acte, on ne peut que se questionner sur la dangerosité de ce groupuscule et réclamer que des enquêtes soient ouvertes rapidement.


SOYEZ LE PREMIER INFORMÉ - REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOKTWITTER

Vous pouvez nous soutenir en faisant un don. 

 FAITES UN DON !


Lies Breaker

Créé en France en 2014, Lies Breaker est un média de nouvelle génération, indépendant et déjà suivi dans plus de 46 pays.

Face aux actes islamophobes, quelles réactions politiques ?

Insultes et propos racistes : un policier municipal se lâche