in

Marseille : décès de Zineb Redouane, une femme de 80 ans, blessée par une grenade lacrymogène

Une ressortissante algérienne âgée de 80 ans blessée par des éléments d’une grenade lacrymogène samedi à Marseille, est décédée dimanche à l’hôpital des suites de ses blessures.

Zineb Redouane, une femme de 80 ans, blessée samedi dans son appartement par des éléments d’une grenade lacrymogène tirée lors d’incidents sur la Canebière après les manifestations à Marseille, est morte dimanche 2 décembre au bloc opératoire de l’hôpital de la Conception.

La vieille dame se trouvait chez elle, fermant les volets de son appartement, au quatrième étage d’un immeuble proche de la Canebière, lorsqu’un projectile l’a heurtée au visage. Transportée à l’hôpital de la Timone puis à l’hôpital de la Conception, elle y a été opérée mais est décédée “d’un choc opératoire”, a déclaré le procureur de la République à Marseille, Xavier Tarabeux.

« On a retrouvé chez elle des plots de grenades », a précisé le procureur.

Selon l’une de ses voisines, Zineb a dit avoir été « visée » par « deux policiers » armés d’un fusil lance-grenades, alors qu’elle fermait ses fenêtres.

Des incidents violents avaient éclaté samedi en fin de journée sur le Vieux-Port, puis sur la Canebière, après une journée marquée par plusieurs manifestations dans la cité phocéenne, à l’appel des “gilets jaunes”.

Les habitants de Marseille ont rendu hommage à Zineb Redouane. Paix à son âme !


SOYEZ LE PREMIER INFORMÉ - REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOKTWITTER

Lies Breaker est un média gratuit et sans publicité.
Vous pouvez nous soutenir en faisant un don. 

 FAITES UN DON !

Lies Breaker

Créé en France en 2014, Lies Breaker est un média de nouvelle génération, indépendant et déjà suivi dans plus de 46 pays.

Le saviez-vous ? La police française utilise des grenades explosives contre sa propre population

Manuel Valls sifflé, hué et insulté lors d’un meeting à Barcelone