in

Nicolas Sarkozy sera bien jugé pour financement illégal de campagne dans l’affaire Bygmalion


L’ancien président Nicolas Sarkozy est renvoyé en correctionnelle pour l’affaire Bygmalion. La Cour de cassation vient de rejeter son pourvoi. Il sera donc jugé pour “financement illégal de campagne”. Il lui est reproché des dépenses excessives lors de sa campagne présidentielle de 2012, soit 20 millions d’euros au-delà du seuil autorisé.

Nicolas Sarkozy doit par ailleurs être jugé prochainement dans le cadre de l’affaire dite “Bismuth” – du nom choisi par l’ancien président pour utiliser un téléphone occulte – pour “trafic d’influence” et “corruption” d’un haut magistrat de la Cour de cassation. Il est, en outre, mis en examen depuis mars 2018 dans l’enquête sur le financement libyen présumé de sa campagne de 2007, pour “corruption passive”, “recel de détournements de fonds publics libyens” et “financement illégal de campagne électorale”. La cour d’appel de Paris doit examiner, le 17 octobre, sa requête pour demander l’annulation de ces poursuites.


SOYEZ LE PREMIER INFORMÉ - REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOKTWITTER

Vous pouvez nous soutenir en faisant un don. 

 FAITES UN DON !


Lies Breaker

Créé en France en 2014, Lies Breaker est un média de nouvelle génération, indépendant et déjà suivi dans plus de 46 pays.

Vidéo : L’état chinois vend des organes prélevés de force sur des musulmans Ouïghours vivants

Ouverture d’une enquête contre l’islamophobe Éric Zemmour