in

Ouverture d’une enquête contre l’islamophobe Éric Zemmour


Le parquet de Paris a annoncé l’ouverture d’une enquête pour “injures publiques” et “provocation publique à la discrimination, la haine ou la violence”, après les propos islamophobes d’Éric Zemmour lors d’un discours de haine prononcé dans le cadre de la “Convention de la droite”.

Les investigations ont été confiées à la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP). 

L’enquête a été ouverte pour “injures publiques en raison de l’origine ou de l’appartenance ou de la non appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée” et “provocation publique à la discrimination, la haine ou la violence, à l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou non appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée”.

Son discours islamophobe, intégralement retransmis en direct sur LCI, a été prononcé dans le cadre de la “Convention de la droite” organisée à Paris par l’ancienne députée d’extrême droite Marion Maréchal Le Pen et ses proches. “Tous nos problèmes aggravés par l’immigration sont aggravés par l’islam”, a notamment affirmé Eric Zemmour. Le Conseil supérieur de l’audiovisuel avait indiqué, lundi, avoir reçu “près de 400” saisines après la diffusion de ces propos.

Celui qui a été condamné très récemment pour provocation à la haine religieuse a également cité l’écrivain Renaud Camus, théoricien du “grand remplacement”, une thèse complotiste et raciste selon laquelle la population blanche et chrétienne serait remplacée par une population immigrée musulmane.


SOYEZ LE PREMIER INFORMÉ - REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOKTWITTER

Vous pouvez nous soutenir en faisant un don. 

 FAITES UN DON !


Lies Breaker

Créé en France en 2014, Lies Breaker est un média de nouvelle génération, indépendant et déjà suivi dans plus de 46 pays.

Nicolas Sarkozy sera bien jugé pour financement illégal de campagne dans l’affaire Bygmalion

Attaque inédite à la préfecture de police de Paris