in

Sheldon Adelson, l’ultra-sioniste qui murmure à l’oreille de Trump

Donald Trump reconnaît Jérusalem comme capitale d’Israël

PHOTO – Ahmad Gharabli / Agence France-Presse

Le 6 décembre 2017, Donald Trump prenait la parole pour faire une déclaration attendue et dont le contenu était déjà connu. Il venait reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël, indiquant également le prochain déménagement de l’ambassade américaine de Tel Aviv vers la ville sainte.

PHOTO – Kevin Lamarque / Reuters

Des propos qui sont venus créer des tensions dans les Territoires Palestiniens Occupés et dans certains pays musulmans. Il aura donc tenu la promesse faite lors de sa campagne électorale : convaincu ou alors contraint ? En réalité, derrière cette décision, se trouve un homme, Sheldon Adelson à la fortune colossale et à l’influence sans limite aux États-Unis et en Israël.

Qui est Sheldon Adelson ?

PHOTO – John Locher / Las Vegas Review-Journal

Multi-milliardaire et propriétaire de casinos, Sheldon Adelson est un soutien indéfectible à Israël. Ultra-sioniste, il a des relations très étroites avec l’actuel premier ministre, Benyamin Netanyahou. En Israël, il est un homme puissant, capable de faire la pluie et le beau temps sur la vie politique, particulièrement au sein de la droite.

Sheldon Adelson finance la campagne de Benjamin Netanyahou

PHOTO – Eyal Warshavsky / BauBau

En 1996, il va d’ailleurs financer la campagne de « Bibi », aboutissant à l’élection du candidat du Likoud. C’est également lui qui crée le quotidien israélien « Israel Hayom », dont la ligne éditoriale est vue comme favorable à Netanyahou. Outre-Atlantique, le magnat des finances ne cache pas son extrémisme pro-israélien et parvient à faire pression grâce à son argent. Mais Sheldon Adelson n’a pas toujours été riche, loin de là ! Il est né à Boston d’un père chauffeur de taxi ayant décidé de quitter la Lituanie et d’une mère couturière. Exerçant de multiples métiers qui ont toujours eu un lien avec le commerce, Sheldon Adelson va réussir à faire fortune.

Un soutien de Trump durant sa campagne électorale

PHOTO – Andy Aboud

Si initialement celui qui est la 14ème fortune mondiale (d’après Forbes) n’avait pas misé sur le « cheval » Donald Trump – avant qu’il ne soit le candidat de son parti – il a rapidement changé son fusil d’épaule. En effet, Sheldon Adelson est venu injecter la somme de 30 millions de dollars dans la campagne électorale du candidat républicain et dans sa cérémonie d’investiture à Washington. Une véritable aubaine pour Donald Trump derrière laquelle Sheldon Adelson avait cependant bien des intérêts à défendre, sorte d’échange « donnant-donnant ».

L’une de ses demandes était donc que les États-Unis reconnaissent Jérusalem comme étant la capitale de l’état sioniste, impliquant même le déménagement de l’ambassade américaine sur place. Après que Donald Trump soit arrivé à la Maison Blanche, Sheldon Adelson a publiquement signifié que le 45ème président américain tardait beaucoup trop à faire son annonce concernant Jérusalem. Allant à l’encontre de ce que lui préconisaient certains de ses conseillers, Trump a alors répondu favorablement faisant la déclaration tant espérée par tous les sionistes dont Sheldon Adelson.

PHOTO ILLUSTRATION – INDIAN SUMMER

L’ultra-conservateur Sheldon Adelson est en mesure de pouvoir influer considérablement sur les politiques américaines et israéliennes. L’argent tire donc les ficelles des questions géopolitiques au Proche-Orient, depuis les États-Unis.


SOYEZ LE PREMIER INFORMÉ - REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOKTWITTER

Lies Breaker est un média gratuit et sans publicité.
Vous pouvez nous soutenir en faisant un don. 

FAITES UN DON !

Lies Breaker

Créé en France en 2014, Lies Breaker est un média de nouvelle génération, indépendant et déjà suivi dans plus de 46 pays.

Première partie : Impunité policière

SYRIE : Un désastre humanitaire toujours en cours à la Ghouta orientale