in

Vidéo : L’état chinois vend des organes prélevés de force sur des musulmans Ouïghours vivants


L’état chinois vend des organes prélevés de force, sur des membres vivants de la communauté musulmane Ouïghour et du mouvement Falung Gong.

“Le gouvernement en Chine fait une chose terrible, qui est comparable au régime Nazi.” (David Kilgour, Ancien secrétaire d’État canadien)

➡ “Les militaires font de l’argent grâce à cela, les hôpitaux font de l’argent grâce à cela, les intermédiaires font de l’argent grâce à cela. Nous sommes en train de parler d’argent, nous parlons d’opérations rapportant plusieurs millions de dollars.” (Damon Nato, Médecins contre les prélèvements d’organes forcés)

➡ “Si vous allez en Chine aujourd’hui pour obtenir un organe, il y a toutes les chances qu’une personne parfaitement innocente soit tuée pour vous.” (Ethan Gutmann, Journaliste d’investigation)

➡ “Après avoir quitté la Chine, mon point de vue a totalement changé. Je me suis dit « Oh, mon Dieu, j’ai commis un crime ».” (Enver Tohti, Docteur en Chine)


SOYEZ LE PREMIER INFORMÉ - REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOKTWITTER

Vous pouvez nous soutenir en faisant un don. 

 FAITES UN DON !


Lies Breaker

Créé en France en 2014, Lies Breaker est un média de nouvelle génération, indépendant et déjà suivi dans plus de 46 pays.

Découvrez les images inédites de musulmans Ouïghours transférés en train dans des camps de concentration

Nicolas Sarkozy sera bien jugé pour financement illégal de campagne dans l’affaire Bygmalion