in

Villiers-le-Bel : Un jeune homme à motocross meurt, la police mise en cause


Ibrahima, 22 ans, est décédé ce dimanche à Villiers-le-Bel (95) après avoir percuté un poteau métallique alors qu’il était à moto. Mais les versions de témoins présents sur place divergent avec la version officiel de la police.

Depuis ce dimanche soir, deux versions s’opposent sur le déroulé exact des faits. La raison de la chute mortelle d’Ibrahima est au cœur des interrogations.

La version de la police

Les faits ont eu lieu peu avant 17 heures dans le quartier de la Cerisaie, rue Faidherbe, alors que des policiers interpellaient un autre homme en “défaut de permis de conduire”, a indiqué le préfet du Val-d’Oise dans un communiqué. Le conducteur avait pris la fuite à pied après avoir abandonné sa voiture.

D’autres policiers, venus en renfort près de la voiture abandonnée, ont alors vu arriver un jeune en moto à “vitesse élevée”, précise le préfet. L’un des policiers a alors “esquissé le geste de ralentir”, en enjoignant verbalement au pilote de freiner, mais le motard est “monté sur le trottoir, réaccélérant avant de freiner brutalement et de perdre le contrôle de sa machine”, ajoute le préfet. Dans sa chute, il a “violemment percuté” un poteau métallique.

La version des témoins

Trois véhicules sérigraphiés se trouvaient déjà sur les lieux, boulevard Salvador-Allende, au moment de son passage pour interpeller un autre homme auteur d’une infraction au Code de la route.

Selon des témoins, Ibrahima arrivait depuis la rue Faidherbe et aurait chuté après avoir tenté d’éviter un camion de la police. “Quand ils ont entendu le bruit de la moto qui s’engageait dans la rue, un camion des forces de l’ordre a démarré et lui a bloqué la route”, rapportaient dimanche deux habitants.

“Quand la bécane est arrivée, elle est arrivée à la droite des policiers. Les policiers étaient à l’arrêt, ils sont montés dans le camion, ils ont braqué à droite pour essayer de coincer le jeune homme. Lui, il a essayé de les esquiver, avec la vitesse il a pris un trottoir, il a glissé il s’est pris le poteau”, explique un témoin.

“La police a tout de suite déplacé la moto de la route au trottoir pendant que leurs collègues faisaient un massage cardiaque sur le motard”.

Malgré le massage cardiaque pratiqué par les policiers puis les secours, le jeune homme n’a pas survécu. Ibrahima est décédé à son arrivée à l’hôpital vers 18h30.

Les images de la caméra de surveillance disposée tout près de la scène sont en cours d’exploitation. Et particulièrement attendues par la famille d’Ibrahima.

L’enquête a été confiée à la Sûreté départementale du Val-d’Oise sous l’autorité du procureur de la République de Pontoise.

Une affaire qui fait craindre des incidents

Ce drame en rappelle un autre qui a déjà marqué cette ville du Val-d’Oise. En novembre 2007, Mouhsin et Laramy, 15 et 16 ans, étaient décédés dans une collision avec une voiture de police alors qu’ils étaient à motocross. Deux nuits d’émeutes avaient suivi.


SOYEZ LE PREMIER INFORMÉ - REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOKTWITTER

Vous pouvez nous soutenir en faisant un don. 

 FAITES UN DON !


Lies Breaker

Créé en France en 2014, Lies Breaker est un média de nouvelle génération, indépendant et déjà suivi dans plus de 46 pays.

RTL prend ses distances avec l’islamophobe Éric Zemmour

Répression des Ouïghours : Washington place 28 organisations chinoises sur liste noire