in

Violences policières : 3 mois de prison avec sursis requis contre le CRS qui a lancé un pavé sur des manifestants


JUSTICE. Une peine de 3 mois de prison avec sursis a été requise ce jeudi à l’encontre du CRS qui comparait à Paris pour “violences volontaires”.

Il est jugé pour avoir lancé un pavé en direction des “Gilets Jaunes” durant la manifestation du 1er mai dernier. Toujours en poste, ce policier de 44 ans encourt jusqu’à 3 ans emprisonnement et 45.000 euros d’amende.


SOYEZ LE PREMIER INFORMÉ - REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOKTWITTER

Vous pouvez nous soutenir en faisant un don. 

 FAITES UN DON !


Lies Breaker

Créé en France en 2014, Lies Breaker est un média de nouvelle génération, indépendant et déjà suivi dans plus de 46 pays.

Italie : Un groupe terroriste d’extrême droite prévoyait de faire exploser une mosquée

Benjamin Netanyahu mis en examen pour corruption, fraude et abus de confiance